Accueil Entrepreneuriat Entreprise en difficulté: que faire?

Entreprise en difficulté: que faire?

Auteur

Date

Categorie

Les entreprises qui connaissent le succès aujourd’hui, ont un jour connu des crises. Elles enregistraient une stagnation des ventes, le désengagement des clients…etc. Aujourd’hui elles jouissent d’une bonne santé financière. Leurs dettes sont soldées, leur chiffre d’affaire est à la hausse et leur image de marque est restauré. En nous rapprochant de certains leaders qui ont réussi ce pari, nous avons découvert un ensemble de bonnes pratiques qui méritent d’être connues. Découvrez dans cet article, comment sauver une entreprise en difficulté.

1. Prenez conscience de la situation critique

Afin de pouvoir apporter des solutions adéquates, il est important de suivre l’évolution de vos difficultés. La défaillance d’une entreprise découle de plusieurs facteurs. Dans un premier temps, ayez une vision d’ensemble de votre situation. Quelles sont les difficultés dont vous faites face? Les plus courantes sont:

  • Stagnation des ventes
  • Diminution du chiffre d’affaire
  • Perte des clients stratégiques
  • Défaillance des fournisseurs
  • Conflits d’actionnaires, bloquant le processus de décision
  • Diminution de la rentabilité soit une perte des parts de marché
  • Accroissement du besoin en fond de roulement
  • Difficulté de trésorerie, manque d’autofinancement.
  • Augmentation du niveau d’endettement et des charges financières
  • Diminution de la solvabilité
  • Asphyxie financière…etc

2. Entreprises en difficulté: identifiez les causes

Entreprise en difficulté: que faire?

 

 

 

 

Observez vos partenaires et vos concurrents pour détecter les causes de la crise. Parfois, il peut se trouver que votre environnement soit stable, et que vos concurrents,  partenaires et fournisseurs exercent leur activité en toute tranquillité. Dans ce cas, la crise est interne. Les causes peuvent être:

  • Une mauvaise organisation de l’entreprise (mauvaise politique de recrutement, compétences insuffisante des salariés, discorde entre les collaborateurs, mauvaise gestion du personnel, manque de motivation…etc)
  • Mauvaise gestion (audit mal exécuté ou inexistant, pas de veille concurrentielle, inadaptation du modèle économique, manque de planification…etc)
  • Inadaptation aux nouvelles technologies
  • Une Mauvaise pratique comptable (ressources propres insuffisants, sous estimation des investissement à réaliser, surendettement, prix de revient mal calculé, frais du personnel élevé, mauvaise politique de gestion des paiements, mauvaise négociation avec les fournisseurs…etc)
  • Mauvaise politique commerciales : incapacité à communiquer efficacement la valeur de votre produit, équipe de vente démotivé, absence de publicité,
  • Système de production obsolète: absence de stratégie d’innovation et de diversification
  • Incapacité à comprendre vos clients: difficulté à établir des relations de proximité avec vos clients. Dépendance excessive à l’égard de certains clients et la mauvaise appréciation du risque client (par exemple, des gros clients qui sont défaillants et payent en retard)
  • Soucis juridique ( forme juridique inadaptée, non respect des normes.)
  • Une autre cause qui peut mettre votre entreprise en difficulté est: un tableau de bord inadéquat …etc

Par ailleurs, il peut s’avérer que la crise soit externe. Dans ce cas, ce sont des facteurs liés à l’environnement externe qui mettent votre entreprise en difficulté. Parmi ces causes il y’a:

  • Les turbulences économiques: conjoncture économique défavorable, baisse du pouvoir d’achat des consommateurs, pression fiscal…etc
  • Le secteur d’activité non rentable
  • Une guerre des prix sur le marché  et une rivalité accrue entre les concurrents
  • La stagnation des ventes qui entraîne la hausse des stocks
  • Saturation du marché pour une demande en baisse / Entrée de nouveaux concurrents,
  • Influence des fournisseurs et donneurs d’ordre.
  • Les cas de force majeure (guerre, catastrophe naturelle, pandémie…etc)

Que vous soyez confronté à la crise interne ou à celle externe, il faut décider d’agir. Agir non pas seulement pour pour gérer la crise, mais pour revenir à une situation normalisée. Comment prendre la bonne décision?

3. Faites un diagnostic de l’entreprise en difficulté

Le diagnostic vous permet de démasquer les facteurs qui entraînent votre entreprise dans cette situation de crise. Il s’agit de faire un audit complet de l’ensemble de vos activités.Entreprise en difficulté: que faire?

  • Pour réaliser le diagnostic d’une entreprise en difficulté il faut disposer des:

  1. Données internes fournies per l’entreprise telles que les documents comptables, le plan d’action commercial, les bilans annuels et plans de développement, les statistiques et prévisionnels de vente…etc
  2. Données externes acquises à l’extérieur; il s’agit des statistiques émises par les banques de données et autres organismes nationaux et internationaux. Les informations disponibles sur les sites web de vos concurrents…etc.

Il est à noter que, vous pouvez également obtenir ces données en réalisant une étude de marché.

  • Les différents diagnostic à effectuer

  1. Diagnostic comptable qui consiste à faire un état des lieux de la performance financière et de la liquidité de votre entreprise. Il se base sur le bilan, l’étude de rentabilité et enfin sur le compte de résultat ou l’analyse flux de trésorerie.
  2. Diagnostic commercial: notamment l’analyse du chiffre d’affaire et son évolution, analyse des politiques de 4P (Prix, produit, communication, distribution), analyse du positionnement et des coûts liés à la fonction commercial .
  3. Diagnostic stratégique: il est question içi d’analyser le plan de segmentation de vos activités, de mesurer les opportunités et les menaces de chaque segment. De même, il faut déterminer vos forces et vos faiblesses pour chaque segment…etc
  4. Diagnostic technique et de production. qui consiste à analyser les coûts d’acquisition des matières premières et les résultats de la fonction production en se basant sur les indicateurs comme le taux de consommation des matières premières, les quantités produites, la panne des machines, contrôle de qualité, les retours produits…etc.
  5. Le diagnostic de la fonction approvisionnement: il est très important car, il vous permet de diminuer votre besoin en fond de roulement. A cet effet, il faut examiner le marché des matières premières, la technologie utilisée, le niveau de stock de sécurité …etc.
  6. Le diagnostic du capital humain quant à lui consiste à analyser les niveaux de compétences et de motivation du personnel, ainsi que leur degré d’engagement. Il faut également analyser son comportement et l’incidence de celui çi sur les activités de l’entreprise (absentéisme, grèves, maladies …etc). Par ailleurs, il convient d’évaluer le coûts de gestion du personnel et la politique de recrutement…etc.
  7. Diagnostic organisationnel: il consiste en l’étude du pouvoir et des organes de direction,  l’analyse du style de management et de la culture d’entreprise. En outre, il faut faire un contrôle de gestion et évaluer le système d’information et décisionnel.

4. Déterminez la viabilité de votre entreprise en difficulté

Au terme du diagnostic complet, dressez un bilan qui détermine si votre entreprise en difficulté mérite d’être viabilisée. Pour cela faites une analyse stratégique, utilisez la matrice SWOT.

Qu’est ce que la matrice SWOT?

C’est un outil de planification stratégique qui vous permet de déterminer la compétitivité de votre entreprise, de vos produits, d’un segment de votre marché ou d’une campagne que vous mettez en place. Elle se présente sous forme de tableau. Ce dernier est divisé en 4 parties où sont inscrites vos forces et faiblesses, ainsi que les opportunités et les menaces de l’environnement dans lequel vous évoluez.

Exemple d’analyse swot

Forces
– Relation de proximité avec les consommateurs
– Marque très connues
– Design moderne
– Prix bas (coûts de production faibles)
– Capacités d’innovation
– Personnel hautement qualifié

Faiblesses
– Mauvais positionnement (Image de marque, produits perçus comme bas de gamme)
– Absence sur les réseaux sociaux
– Faible capacité financière
– Budget de publicité modeste
– Similitude de nos produits avec ceux des concurrents

Opportunités
– Possibilité de développement pour une présence à l’international
– Internet
– Réglementation favorable

Menaces
– Menace de nouveaux entrants
– Conjoncture économique difficile
– Chute de prix en raison d’un excès de production

IMPORTANT!!!! Il faut être très attentif et ne pas faire l’erreur d’engager des actions pour sauver une entreprise qui souffre de difficultés chroniques. Si elle dispose de nombreux atouts (forces et opportunités), enfin, que vos études l’aient démontré, il faut prendre la décision d’urgence de redressement.

5. Établissez un plan d’action pour sauver une entreprise en difficulté

Lorsque vous avez identifié les causes qui mettent votre entreprise en difficulté, et vos atouts, réfléchissez sur les actions correctives. En effet, il est souvent nécessaire d’agir à plusieurs niveaux: choix juridiques, commerciaux et financiers. Définissez les stratégies et dressez un plan pour améliorer la performance de votre entreprise. Cependant, il est à noter que, tout ceci varie d’une entreprise à une autre et dépend de la taille de votre entreprise, du secteur d’activité et de la nature des problèmes rencontrés.

Nos recommandations

  • Établissez un business plan complet qui vous donne une vision claire de vos objectifs, plan d’actions et prévisions financières. Voir içi Comment rédiger un plan d’affaires efficacement
  • Élaborez une politique de marketing stratégique.
  • Si l’entreprise est endettée, négociez et trouvez des accords avec vos créanciers.
  • Lancez une campagne de crowfunding
  • Explorez de nouveaux marchés.
  • Diversifiez vos produits, changez de packaging, modifiez la composition si possible
  • Appuyez vous sur vos atouts; essayez d’en tirer parti.

Créez un tableau de bord

  1. Il s’agit de dressez un plan des différentes tâches à exécuter, leurs objectifs ainsi que les échéances. Il vous accompagne tout au long du process et vous aide à déterminer si vous êtes sur la bonne voie et mesurer le succès des stratégies mises en place.
  2. L’élaboration de votre tableau de bord doit suivre la logique de ces questions: Que doit-on faire? Pourquoi le faire? Comment le faire? Quand le faire?
  3. Faites des mises à jour de ce dernier au cas où vous constater des écarts.

BONUS:Quelques exemples d’actions pour sauver votre  entreprise en difficultéEntreprise en difficulté: que faire?

  • Réorganisez votre équipe sur le plan fonctionnel et relationnel:

– Chacun doit travailler au poste où il se sent bien en compatibilité avec ses compétences.

– Organisez des meetings de groupe pour informer vos collaborateurs des changements. Donnez la possibilité à chaque membre d’émettre ses idées. Impliquez tout le monde dans la vie de l’entreprise et n’hésitez pas à les complimenter.

– Créez une vision, transmettez là à votre équipe et guidez vos collaborateurs dans sa réussite.

  • Réduisez les coûts superflus pour sauver votre entreprise en difficulté

– Par exemple, renégociez les contrats avec vos fournisseurs. N’hésitez pas à explorer d’autres offres peut être pourriez-vous trouver de bons plans.

– Temporairement, privilégiez des logiciels gratuits. Repassez toutes les petites dépenses qui peuvent vous sembler négligeables (des ampoules en veille, gaspillage de matériel), vous pouvez par exemple recycler les papiers pour vos utilisations ou impressions en interne.

– Diminuez les coûts de gestion du personnel. Une option peut être de réduire votre effectif et cumuler certaines fonctions qui ne nécessitent pas de compétences techniques. Ou encore, de confier certaines tâches à des cabinets externes.

  • Digitalisez votre entreprise

La pandémie Covid-19 a fait comprendre à certains entrepreneurs, l’urgence pour une entreprise d’être présente sur internet. Vous ne l’êtes pas encore! C’est une nécessité. Créez un site web, un blog, un canal YouTube, des profils sur les réseaux sociaux…etc. Le but est de développer une communauté autour de votre produit.

Si vous êtes déjà présent en ligne et sur les réseaux sociaux, créez un groupe privé par exemple, et développez la relation de proximité avec vos clients. C’est un excellent moyen de les fidéliser.

  • Exemple de plan commercial

Objectif: Accroître son chiffre d’affaire de 50 %        Echéance: 1 an

Stratégie: Intensifier la prospection clientèle. Pénétrer de nouveaux marché. Faire du blogging.

Actions:  – Lancez des campagnes d’emailing pour toucher le plus grand nombre de prospect ( envoyer 500 mails personnalisés / mois). – faire 50 appels ciblés/semaine. – 300 visites en face to face/ trimestre. – organiser une conférence tous les 2 mois – rédiger et publier 2 articles pertinents par semaine sur notre site web…etc .

Moyens: embaucher de nouveaux commerciaux et un copywriter, mise en place d’un système de prime pour la motivation des vendeurs et recruter des influenceurs …etc

Intervenants: directeur commercial et / ou directeur des ventes, manager de la force de vente, commerciaux sur le terrain. En fonction de la taille de l’entreprise, synergie avec les directions marketing et financière.

Budget: en fonction de votre plan financier et des actions à mettre en oeuvre

Plan de suivi: Mesure des résultats. Chaque action constitue un indicateur de performance  à évaluer de 1 à 100%. Faites un contrôle hebdomadaire de l’avancée de vos actions et corrigez les erreurs. Répétez l’opération jusqu’au succès total.

Conclusion

Afin d’espérer sauver une entreprise en difficulté, il est crucial de prendre conscience le plus tôt possible. Faites un diagnostic complet de votre entreprise. Demandez de l’aide des experts en situation d’émergence. Mettez en place des actions stratégiques pour redresser votre entreprise sans attendre.

Après avoir sauvé votre entreprise, restez en veille pour prévoir le risques futurs. Pour cela, suivez régulièrement les variations qui s’opèrent au sein de votre entreprise et son secteur d’activité. Aussi, analysez les tendances de votre marché et, engagez un processus de suivi de l’ensemble de vos activités en amont pour avoir une vision globale et constater rapidement les décalages. Faites le plus souvent des diagnostics ou audit pour corriger le plus vite possible d’éventuels écarts. Élaborez des tableaux de bord avec des indicateurs de performance pour apprécier vos progressions. Convoquez régulièrement des réunions; faites le brainstorming. Consultez vos collaborateurs, donnez leur la possibilité d’émettre leurs idées, ils pourraient cerner un problème qui vous échappe.

Voir Aussi

Guide complet pour créer une entreprise avec succès

Comment réaliser une étude de marché

13 erreurs à éviter pour monter une entreprise à succès

 

 

 

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

ARTICLES RECENTS

Comment être une femme d’affaires prospère

Le succès dans le domaine des affaires peut être mesuré en examinant à la fois les réalisations personnelles d'un individu et la santé globale...

Comment déterminer votre avantage concurrentiel?

L'avantage concurrentiel détermine tout ce qui vous donne une place privilégiée devant la concurrence. Ce qui fait que les clients achètent chez vous plutôt...

7 habitudes – qui vont changer votre vie

Ce sont les actions que vous faites et les choix que vous opérez tous les jours qui déterminent le type de personne que vous...

Coach de vie: comment vous aide t-il?

Nous avons tous des objectifs quelque soit le domaine de notre vie. Cependant, avoir un objectif et l'atteindre sont deux choses différentes. Certaines personnes...

COMMENT ARRÊTER DE PENSER ET COMMENCER À AGIR?

Certaines personnes ont pleins d'idées pourtant, elles ne concrétisent rien. Qu'il s'agisse de faire un régime amincissant, pratiquer une nouvelle activité, s'engager dans un...